« Je suis fonc­tion­naire de l’Etat »
 
Ludwig Briand (Un Indien dans la ville) : Mimi-Siku raconte sa vie loin du cinéma



 

En 1994, Un Indien dans la ville faisait un carton au cinéma avec 7,8 millions d’en­trées. Un succès qui a égale­ment révélé au grand public le petit Ludwig Briand, alors âgé de 13 ans, qui inter­prète Mimi-Siku, le fils indien de Thierry Lher­mitte.

Agé désor­mais de 36 ans, Ludwig Briand a donné de ses nouvelles à Télé-Loisirs. «  C’est ma seule expé­rience ciné­ma­to­gra­phique  », a confié l’ac­teur, qui a depuis bien perdu sa longue cheve­lure. Après quelques courts-métrages et séries, telles que La Caverne de larose d’or ou encore Un et un font six, le jeune homme, malgré les solli­ci­ta­tions, a préféré se consa­crer à ses études.

 

« J’avais conscience de ce côté éphé­mère de cette carrière. Arrivé à les 18 ans, quand j’ai réussi mon bac, j’ai enchaîné sur mes études de droit. Je devais resi­gner pour la série Un et un font six, je ne l’ai pas fait et ils ont tourné avec d’autres enfants. Je voulais me

 

consa­crer à mes études pour avoir une sécu­rité », a expliqué Ludwig Briand, qui évolue désor­mais dans un univers très très loin du cinéma.

« Je suis fonc­tion­naire de l’Etat, plus préci­sé­ment, je suis gref­fier au minis­tère de la justice » a révélé l’ex-acteur, qui passe plutôt inco­gnito durant ses acti­vi­tés, même s’il est parfois reconnu par des passants dans la rue. Seul moment de gloire : les redif­fu­sions d’Un Indien dans la ville à la télé, qui lui permettent de rece­voir « beau­coup de demandes d’amis sur Face­book et sms d’amis. »

En ce qui concerne sa vie privée, Ludwig Briand a révélé qu’il n’avait pas encore d’en­fant. En couple, l’an­cien comé­dien pour­suit donc sa vie loin des plateaux de tour­nage même s’il garde de bons souve­nirs de sa jeune carrière.

 

« Je ne suis plus comé­dien, je suis chez Pôle Emploi »

 
Au chômage, celui qui jouait Mimi Siku raconte son après Un indien dans la ville Mimi Siku, c’est le rôle d’une vie pour Ludwig Briand, l’homme qui a incarné le petit garçon d’un Indien dans la ville il y a 20 ans. Après son expé­rience au cinéma, il n’a malheu­reu­se­ment pas conti­nué sa carrière nais­sante. A 34 ans, il est aujourd’­hui au chômage. 
 

Il y a 20 ans, Ludwig Briand carton­nait au cinéma avec Un indien dans la ville. Inter­prète de Mimi Siku, il est devenu LE gamin culte du cinéma français. « Je crois qu'il n'y a pas une jour­née où ne me parle pas de ce rôle, a confié Ludwig, aujourd’­hui âgé de 34 ans, dans un article sur Le Plus.  Mais ce n'est pas grave, ça ne me lasse pas. Ce film a marqué une géné­ra­tion, c'est évident. Combien de gens m'ont dit qu'ils appe­laient leur père “Baboun”?! » Si tous se souviennent de sa frimousse aux côtés de Thierry Lher­mitte, force est de consta­ter qu’on ne l’a pas vue ailleurs. Comme l’a expliqué Ludwig Briand, c’était un choix : « Juste après “L’in­dien”, j'ai pour­suivi mes études, j'ai fait des télé­films, et à mes 18 ans j'ai choisi le bac plutôt que le cinéma. » Aujourd’­hui, après avoir fait « plein de boulots diffé­rents » – notam­ment anima­teur en centre de loisirs, vendeur dans une zone duty free d’aé­ro­port – et tenté une carrière dans l’im­mo­bi­lier, le jeune homme stagne.

Comme beau­coup de Français, l’ex-inter­prète de Mimi Siku a du mal à trou­ver un travail. Pendant trois ans, il a voulu deve­nir huis­sier, avant de rendre compte que ce « job très vénal » l’était trop pour lui. A présent il compte deve­nir gref­fier, et a passé des concours cette année. Mais en atten­dant, Ludwig Briand est au chômage : « Aujourd'hui, je ne suis plus comé­dien. Je suis chez Pôle Emploi », a-t-il confié sur Le Plus. Bien sûr, il aurait peut-être pu conti­nuer à cher­cher des rôles au cinéma, et tenter une carrière plus longue. Mais comme il l’a expliqué, il aurait de toute façon été très diffi­cile pour lui de trou­ver quelque chose : « L'étiquette de Mimi Siku m'a énor­mé­ment collé à la peau, et les réali­sa­teurs ne voulaient pas me faire jouer. » C’est donc sans regrets que Ludwig a quitté la comé­die :
« Ce n'est pas parce qu'on est foot­bal­leur petit qu'on va être foot­bal­leur profes­sion­nel. Moi c'est pareil, sauf que je faisais du théâtre quand j'avais 10 ans. »
 

S’il est aujourd’­hui au chômage, le jeune tren­te­naire n’est pas non plus à la rue : d’un point de vue finan­cier, il s’en sort rela­ti­ve­ment bien. « 20 ans plus tard, je touche toujours de l'argent avec Un Indien dans la ville, a-t-il confié. Des droits à l'image, mais pas assez pour pouvoir vivre sans travailler. » Il est vrai qu’en touchant à peine 100 euros par an, Ludwig Briand a besoin de gagner un peu plus d’argent, mais cela lui convient parfai­te­ment : « Si faire un film à succès à 13 ans permet­tait de vivre une vie d'oisi­veté, ce ne serait pas un succès très sain », a-t-il noté. Avec les dizaines de milliers d’eu­ros qu’il a empo­ché à ses 18 ans grâce au film, il a pu s’ache­ter une petite « maison de ville », qu’il possède encore aujourd’­hui. Le jeune homme s’ac­corde même un petit plai­sir en jouant au poker en ligne, sous le pseu­do­nyme MimiSi­ku95, un clin d’œil au rôle qui lui a tant offert.

Bien sûr, Ludwig Briand pour­rait gagner plus en reve­nant sur le devant de la scène. Mais pas ques­tion pour lui de se servir de sa petite noto­riété pour faire tout et n’im­porte quoi. Contacté par diffé­rentes socié­tés de produc­tion pour appa­raître sur le petit écran, il a toujours dit non : « Il y a deux ans l'équipe de Secret Story m'a contacté ainsi que celle de Je suis une célé­brité sortez-moi de là, mais j'ai refusé, a-t-il révélé. Pour moi, la télé­réa­lité et la comé­die, ce n'est pas le même boulot?! » S’il devait reve­nir un jour, ce serait « sur les planches », ou avec « un grand rôle au cinéma ». Mais il ne se fait pas d’illu­sions : « Il y a plus de gens qui gagnent à l'Euro­mil­lions que de gens qui font de grands films chaque année. » Et après Un indien dans la ville, ça risque d’être dur de faire plus popu­lai­re…

 

 


 
                                     

Les%20clips%20vid%C3%A9os
       

     
   
  

Urlagogo - Cinéma    Annuaire web 
 
Les%20r%C3%A8gles%20de%20diffusionConditions%20d'utilisationMentions%20l%C3%A9galesLe%20blog%20des%20artistes