Tom Cruise : Il se blesse sur le tournage de Mission Impossible !


 

C’est à Londres, où l’équipe du film a posé ses caméras après un long passage dans la capitale française, que le héros de la saga s’est blessé. 

Le site américain TMZ a dévoilé une vidéo sur laquelle on peut voir l’acteur effectuer une cascade en sautant d’un immeuble à l’autre, retenu par un câble dans son dos. C’est au moment de la réception sur le second immeuble que l’acteur se serait blessé. 

On le voit en effet heurter lourdement l’immeuble, avant de l’escalader non sans mal, puis de terminer sa course en boitant avant de s’effondrer devant les techniciens du film. 

L’acteur, manifestement touché à un genou, est ensuite ramené à son point de départ, où il est recueilli par deux autres techniciens qui l’accompagnent vers une sortie. 

Aucune information n’a filtré quant à la gravité de la blessure. Certes, l’acteur a pu se relever, mais le tournage, particulièrement physique pour un tel film, pourrait être éventuellement impacté si l’état de Tom Cruise se révélait incompatible avec la débauche d’énergie nécessaire . 

La sortie du film est prévue pour le mois de juillet 2018.



 
Barack Obama : la touchante réaction de l'ex président sur le drame de Charlottesville

 




Suite à un rassemblement de mouvements d'extrême droite américains qui a mal tourné ce week-end à Charlottesville (Virginie), Barack Obama a pris la parole sur les réseaux sociaux.
 

Pour Barack Obama, l'heure est à la réaction. L'ancien président américain n'a pas manqué de sortir de son mutisme pour s'épancher sur le rassemblement controversé de groupuscules de l'extrême droite américaine, "Unite The Right", qui a viré au drame samedi 12 août. Rappelons que lors du rassemblement, une voiture a foncé sur la foule des contre-manifestants antiracistes, faisant un mort (une femme de 32 ans, Ndlr) et 19 blessés. 

Suite à ce drame, Donald Trump a semé le trouble en réagissant de la sorte : "Nous condamnons dans les termes les plus forts possibles cette énorme démonstration de haine, de sectarisme et de violence venant de diverses parties" a lâché le président américain. Ne prenant aucune partie et en refusant de pointer du doigt les mouvements d'extrême droite, un malaise s'est installé aussi aussi bien dans le camp des Républicains que dans celui des Démocrates.


De son côté, l'ex homme d'état démocrate Barack Obama n'a pas manqué d'adresser sa réaction dans un message publié sur son compte Twitter. Des mots humanistes que l'ex président a emprunté à Nelson Mandela, tirés de son autobiographie, "Un long chemin vers la liberté", sortie en décembre 1994. "Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de ses origines, ou de sa religion. Les gens doivent apprendre à détester et s'ils peuvent apprendre à détester, ils peuvent apprendre à aimer. L'amour vient plus naturellement au cœur de l'homme que son contraire." Pour illustrer ces propos empreints de sagesse, Barack Obama a ajouté un cliché datant de 2011 où il rend visite à des enfants dans une garderie du Maryland. 


 

 Les%20clips%20vid%C3%A9os
     

              
    Urlagogo - Cinéma    Annuaire web      
                 
    
Les%20r%C3%A8gles%20de%20diffusionConditions%20d'utilisationMentions%20l%C3%A9galesLe%20blog%20des%20artistes