Jean-Louis Trin­ti­gnant : atteint d’un cancer, il avoue avoir déjà pensé au suicide






 

Début septembre, Jean-Louis Trin­ti­gnant a fait une révé­la­tion choc au maga­zine Première en avouant être atteint d’un cancer. Même si cette mala­die qui le ronge l’ef­fraie, il a préféré en parler avec ironie. « Avant j’avais peur du cancer. Plus main­­te­­nant, j’en ai un?! (…) Quand je signe des auto­­graphes, je signe Jean-Louis Trin­­ti­­gnant et je précise en dessous : à la fin de sa vie », a-t-il ainsi raconté.

 

Jean-Louis Trin­ti­gnant évoque son cancer, un mal qui ronge sa famille
 

Plutôt que la mala­die, c’est le vieillis­se­ment qui effraie l’ac­teur de 86 ans. « Le vieillis­­se­­ment est une suite de problèmes. Le premier est qu'on perd ses amis. Je dois en connaître une cinquan­­taine qui m'ont touché et qui sont morts », a-t-il ainsi confié au Jour­nal Du Dimanche.

Est-ce ce triste constat qui donne des envie de suicide à Jean-Louis Trin­ti­gnant. Toujours est-il que durant l’in­ter­view, lorsqu’on lui a demandé quels étaient ses projets, l’ac­teur a répondu : « Réus­­sir mon suicide, peut-être?? »

Ce dernier incarne juste­ment un person­nage voulant mettre fin à ses jours dans Happy End, le film de Michael Haneke. « Ce person­­nage m'a énor­­mé­­ment touché. Je suis à la fin de ma vie, comme lui. Je pense beau­­coup au suicide, comme lui », a confié l’ac­teur. Des confi­dences pour le moins directes et dérou­tantes.

Jean-Louis Trin­ti­gnant évoque son cancer, un mal qui ronge sa famille.


 

Dix jours après avoir révélé souf­frir d’un cancer, Jean-Louis Trin­ti­gnant en dit plus sur cette mala­die qui lui a déjà pris un frère, à 41 ans.
 

L’in­for­ma­tion tombait dans les colonnes de Première : à l’oc­ca­sion d’une inter­view pour le maga­zine de cinéma, Jean-Louis Trin­ti­gnant révé­lait souf­frir d’un cancer. « Avant j’avais peur du cancer, souli­gnait l’ac­teur du haut de ses 86 ans. Plus main­te­nant, j’en ai un?! ». La vieillesse et la mala­die, il préfé­rait en rire en ajou­tant : « Quand je signe des auto­graphes, […] je signe Jean-Louis Trin­ti­gnant et je précise en dessous “à la fin de sa vie”. »

Ne souhai­tant pas s’éta­ler sur le moment, c’est auprès de nos confrères de RTL ce matin que Jean-Louis Trin­ti­gnant a évoqué le mal qui le ronge. « Vous savez qu’il y a la moitié des hommes qui ont un cancer. Quand on est vieux, on a vécu, on a vu beau­coup de choses. Et ça fait moins peur parce que le cancer est beau­coup plus lent, a confié l’ac­teur. Moi j’ai perdu mon seul frère d’un cancer à 41 ans. Ça m’a beau­coup trau­ma­tisé, touché. C’était mon frère aîné, on avait deux ans de diffé­rence. Je me disais “Mais c’est injuste. Pourquoi mon frère a un cancer et que moi je n’en ai pas??” Il fumait beau­coup, comme moi je fume encore. »


Lorsque notre confrère lui a demandé s’il n’avait pas arrêté la ciga­rette depuis, Jean-Louis Trin­ti­gnant a rétorqué : « J’ai arrêté et à mes quatre-vingts ans, un ami m’a dit “Ecoute, à ton âge, qu’est-ce que tu risques?? Vas-y. Fume.” Et je fume depuis. Aujourd’­hui je vais assez bien. Je mour­rais certai­ne­ment d’un cancer et je ne suis pas le seul malheu­reu­se­ment. »

 


 

 Les%20clips%20vid%C3%A9os
     

              
    Urlagogo - Cinéma    Annuaire web      
                 
    
Les%20r%C3%A8gles%20de%20diffusionConditions%20d'utilisationMentions%20l%C3%A9galesLe%20blog%20des%20artistes