Florent Pagny s’ins­talle au Portu­gal pour « raisons fiscales » et l’as­sume


 



 Florent Pagny a annoncé son inten­tion de deve­nir résident portu­gais pour des raisons fiscales. Un choix que le chan­teur assume tota­le­ment.

 

Juré de The Voice depuis le lance­ment de l’émis­sion en 2012, Florent Pagny gagne plutôt bien sa vie. Son salaire a en effet été révélé il y a quelques semaines par Thierry Moreau dans la mati­nale de CNews. « Les chiffres sont confi­den­tiels mais on peut vous le révé­ler. Ça tourne aux alen­tours de 500 000 euros, et chaque juré est à peu près rému­néré de la même manière », avait-t-il affirmé, ajou­tant qu’ils béné­fi­cient égale­ment de nombreux avan­tages. Entre ça et sa carrière musi­cale, le chan­teur gagne donc beau­coup d’argent.

Pour éviter d’être à nouveau confronté au fisc, comme il l’avait été en 2003 (expé­rience qu’il a racon­tée en chan­son dans son tube Ma liberté de penser),Florent Pagny a décidé de s’exi­ler au Portu­gal. « La vie est extra­or­di­naire là-bas, a confié le chan­teur au Parisien.

Mais j'y vais aussi pour de vraies raisons fiscales. » Ce dernier a ensuite évoqué les « trois règles fiscales » qui l’ont convaincu de s’y instal­ler : « Pas d'impôts sur l'héri­tage et sur la succes­sion. Je n’en suis pas encore là, mais je trouve ça sympa­thique quand même, a-t-il affirmé. Parce que quand un mec a bossé toute sa vie en payant des impôts, le jour où il est mort, on lui reprend encore la moitié. C’est pas une honte, ça?? » Et de pour­suivre : « Pas d'impôts sur la fortune. Je ne suis pas fortuné mais j'espère y arri­ver. Mais surtout, pendant 10 ans, pas d'impôts sur les royal­ties du monde entier [les droits d’au­teur touchés par les artistes, ndlr]. Et donc beau­coup d'artistes qui touchent des royal­ties se disent que ça peut valoir le coup. »

Toujours avec son franc-parler, Florent Pagny a adressé un message au gouver­ne­ment français. « Les Italiens viennent d'adop­ter les mêmes règles. Et Macron, dans le genre “ça rime avec pas con”, je l'ai entendu dire que ça ne serait pas con, a-t-il lancé le sourire aux lèvres. Chan­gez les règles pour que les gens reviennent. On pour­rait très bien vivre en France. »


 

 Les%20clips%20vid%C3%A9os
     

              
    Urlagogo - Cinéma    Annuaire web      
                 
    
Les%20r%C3%A8gles%20de%20diffusionConditions%20d'utilisationMentions%20l%C3%A9galesLe%20blog%20des%20artistes